Histoire du pôêle à bois Turbo

1957
Le néerlandais Grilfoll de Reus dépose le brevet du chauffage Turbo en Espagne. L'Espagne n'a pas d'énergie fossile, et utilise encore beaucoup le bois pour le chauffage et la cuisine. La plus grande partie de l'Espagne a un climat continental ou en hiver il peut faire très froid. Pour se chauffer les cheminées utilisaient beaucoup de bois (rendement inférieur à 10%) et distribuaient peu de chaleur.
Rapidement le poêle Turbo est découvert et positionné devant la cheminée pour les périodes froides. L'évacuation était reliée a celui de la cheminée.
Tout le monde était étonné du peu de bois utilisé pour une création de chaleur si forte. En quelques années ce type de chauffage est devenu le plus populaire en Espagne.
Les usines de productions espagnoles tournaient à plein régime. Il n'y avait pas un revendeur en chauffage qui ne distribuaient pas le chauffage turbo.

En été le chauffage était rangé dans le grenier ou dans le garage, sinon parfois utilisé en extérieur comme chauffage de terasse.

 
1985
Lors d'une visite en Espagne, le néerlandais revendeur de chauffage Marcel Uijttewaal  remarqua que dans un petit village 2 magasins de chauffages situés l'un près de l'autre revendaient le même type de chauffage. Il prend alors un prospectus avec lui aux Pays-Bas. Par l'intermédiaire de contacts professionnels en Espagne, il est rapidement redirigé vers une usine de production de chauffage turbo et visite l'une d'entre elles qui aboutira à un contrat d'importation des poêles à bois Turbo dans le reste de l'Europe.
 
1986
 Les premiers modèles de chauffage bois Turbo sont importés. Toutes les données techniques et commerciales sont traduites, le poêle bois Turbo est essentiellement vendu comme chauffage de garage ou atelier. Dans la pratique il apparaît rapidement que les chauffages Turbo sont utilisés dans les salons et autres pièces de maison. Le Turbo sera vite considéré comme une source de chaleur pratique, rapide et neutre.
 
2008
Les chauffages Turbo sont officiellement homologués et obtiennent la certification CE. Le résultat des tests fera ressortir la très faible émisson en fumée toxique et un rendement élevé dans sa classe de prix, principalement grâce au système breveté Turbo qui garantit une consommation 70% plus élevé des cendres qu'une cheminée.


 

   
 

Poêles à bois Turbo

 


 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Pour plus d'information info@autourdugaz.fr 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Powered by SIM+CMS a free content management system